Batteries

Publié le par GLaG

Une question qui m'est posée par mail : comment se comportent les piles et batteries de l'appareil durant une pose longue ? Voici ce que j'ai constaté avec mes appareils (Canon EOS argentique et numérique) :

* en argentique, tout dépend des modéles.
 Sur la plupart des appareils, il faut de l'énergie pour maintenir ouvert le rideau de l'obturateur, et la dépense est donc importante. J'ai une fois vidé une batterie quasiment neuve en une nuit ainsi sur un EOS 300.
 A l'inverse, sur les appareils pros de la gamme, le blocage semble mécanique et la dépense quasiment nulle.

* en numérique, j'avoue que je ne connais pas bien le fonctionnement de l'appareil mais il est évident que la dépense est plus importante...mais les batteries bien plus puissantes aussi.
 J'aii constaté, en particulier durant cette séance au Mont Aiguille où l'appareil a fonctionné quasiment en continu de 23h à 5h le lendemain, que la dépense était raisonnable par rapport aux capacités de la batterie : je n'ai pas eu besoin de la changer, mais néanmoins elle était indiquée "faible" au matin.
 Bien sûr; le froid change un peu la donne : pendant une nuit d'hiver à -15°, je serais moins optimiste...

 Pour compléter cette réponse partielle (je n'ai pas chercher à faire un vrai test, et n'ai de toute manière que peu d'appareils, d'une seule marque), les retours d'expérience m'intéressant !

Commenter cet article

Justin 06/06/2008 15:22

Merci pour ta réponse ;)

Au sujet du boîtier numérique, de quelle série est-il stp?

Merci ;)

A+

Justin

GLaG 06/06/2008 21:15


 5D actuellement. Mais j'avais fait une longue séance l'hiver dernier (février 2007) par -10° sur la neige, l'appareil avait bien tenu pendant au moins 5-6h...
 Les batteries "modernes" sont quand même très puissantes..