Réserves de ciel étoilé...

Publié le par GLaG

 Peu de nouvelles photos ces derniers temps...pour alimenter le blog je répercute une petite info liée au ciel étoilé.

 Quand on a la chance, comme moi parfois, de fréquenter certains secteurs des Alpes du sud, voir les étoiles et  la voie lactée sur un ciel noir n'a rien d'exceptionnel. Mais, dans la plupart des régions des pays industrialisés, le ciel nocturne est bien souvent pollué par les lumières des villes...beaucoup d'éclairages urbains mal conçus, mal réglés, trop nombreux ou trop puissants, éclairent en effet autant le ciel que les rues, et les lumières diffuses des agglomérations sont visibles à des kilomètres.

 Les astronomes souffrent particulièrement de ce problème, tout comme les photographes appréciant les paysages de nuit...Mais c'est aussi le cas des animaux, et principalement des insectes nocturnes qui s'épuisent à tourner autour des lampadaires...Une association comme l'ANPCN (link) milite depuis longtemps contre ce gaspillage et ces conséquences.

 

 J'ai lu récemment dans un article de Libération (que j'ai sous les yeux en version papier mais ne trouve pas sur le site du journal...) qu'un projet français de réserve de ciel étoilé est à l'étude autour de l'observatoire pyrénéen du pic du Midi...d'où les lumières de Tarbes sont bien visible. Ces réserves (pour l'instant peu nombreuses, principalement en amérique du nord) sont une solution efficace mais demandent un travail de fourmi pour être mises en place : études de luminosité via des cartes satellites, puis dans chaque site lumineux repéré (village, ville, agglomération, ...) rencontre avec les collectivités pour étudier des solutions visant à limiter l'éclairage du ciel...

Commenter cet article

angès 08/10/2008 10:58

Bonjour, La perception de la beauté est differente dans le regard de celui qui la voit. On peut être admiratif d'un ciel étoilé et s'extasier devant une ville éclairée la nuit. L'être humain en cela m'a toujours étonnée! Toutes les manipulations qu'il peut operer dans sa quéte de l'émmerveillement n'est rien à coté de ce que la nature nous offre. Uniquement pour le plaisir d'individus déraisonnables on va éclairer une montagne.Personne ne se demande si on la pertube, plus rien ne me surprend! Angès désabusée

Justin 03/10/2008 19:12

Ce ne serait vraiment pas du luxe... Ici en Belgique, pour trouver un coin sans pollution lumineuse, faut se lever tôt^^

J'avais lu dans un ancien Terre Sauvages qu'en France, dans une réserve naturelle en plus, le maire autorisait que l'on braque de puissants spots sur les flans d'une colline... Pour en apprécier la beauté qu'il disait... Comme si les gens allait se lever à 04h00 du mat' pour voir un versant éclairer par une lumière blafarde dans une réserve naturelle... n'importe quoi...

Il serait temps de redéfinir certaines priorités…

Espérons que ce projet aboutisse…

Amitiés,

Justin

GLaG 05/10/2008 20:29


 Je pense que tu parles de la Meije, le sommet emblématique du Parc des Ecrins...mais si ma mémoire est bonne, il semble que rien dans la réglementation n'interdisait ce genre de délire !
Alors que la lune fait ce même travail de façon bien plus esthétique : mais moins régulière..